Menu

Notre histoire

CONFIDENT WITH COMPLEXITY depuis…. Plus de 50 ans

D’un département de 4 personnes au sein de notre maison mère Paul Wurth à une société de 70 collaborateurs, Paul Wurth Geprolux a toujours contribué à la conception et à la construction de bâtiments d’excellence et d’infrastructures efficientes. Par notre notoriété et notre savoir-faire reconnu, nous avons influencé le paysage urbain luxembourgeois au travers de projets uniques tels que des ponts, des gares, un aéroport, des complexes scolaires et bien d’autres bâtiments emblématiques du Luxembourg. Nous avons toujours su rester fidèles à nos clients, dont certains nous font confiance depuis plus de 50 ans.

1870 – 1950’s

L’HISTOIRE AVANT
NOTRE HISTOIRE

  • En 1870, Eugène Muller construit une chaufferie à Luxembourg Hollerich, connue des habitants de la ville sous le nom de « Kesselfabrek ». Puis en 1890, l’entreprise est confiée à Paul Wurth, jeune ingénieur.
  • Dans un premier temps, l’entreprise s’est spécialisée dans les travaux de montage métallique, notamment la construction de ponts métalliques et de coques de hauts fourneaux, préparés dans ses ateliers.
  • Dans les années 50, la société Paul Wurth commence à travailler plus spécifiquement sur la réalisation de projets d’ensemble : l’installation des hauts fourneaux ainsi que la fourniture des appareils et machines auxiliaires.
  • Une autre partie de l’activité concerne les charpentes métalliques et confirme les débuts de Paul Wurth dans le secteur de la construction civile. Une des charpentes réalisées était par exemple celle du garage Citroën à Bruxelles.

1870 - Création des Ateliers Paul Wurth « Kesselfabrik »

1909 - Pont de Schengen

1932 - Coin Grand Rue, rue du Fossé, Luxembourg. Charpente métallique des deux grands magasins

Fin des années 1930 – Charpente pour la cathédrale Notre-Dame de Luxembourg

1960-1970

DÉBUTS DE NOTRE
HISTOIRE - PAUL WURTH,
« PONTS ET CHARPENTES »
ET « ENTREPRISE GENERALE »

Transport d’un pont métallique

  • L’activité se poursuit dans les années 60. Et en 1978 la division « Ponts et Charpentes » fut créée au sein de Paul Wurth, avec au départ seulement 4 personnes. Cette division a pour ambition de développer l’activité de construction des ponts métalliques, puis mixtes béton-acier, et la construction de charpentes au Luxembourg. Paul Wurth fournit à la fois la matière mais réalise aussi le montage. Un total de 95 ponts a vu le jour entre 1890 et 2000.
  • A la fin des années 60, une nouvelle idée apparait et contribue au développement de la construction civile : la réalisation d’ensembles immobiliers livrés clés en main. Le nouveau bâtiment administratif de Paul Wurth rue d’Alsace, achevé en 1961, en est un exemple parmi d’autres.
  • Les premiers projets réalisés en entreprise générale commencent dès 1968 : un hangar d’entretien des Ponts et Chaussées à Diekirch, une école primaire à Echternach, une école secondaire à Wiltz et le bâtiment « Kleng Kueb », hémicycle pour le Parlement européen.

1959-1961 Montage des charpentes du nouveau bâtiment Paul Wurth, rue d’Alsace.

1961 Les travaux sont terminés. Voici le nouveau bâtiment Paul Wurth, rue d’Alsace.

Fin des années 70 : Hémicycle « Klenge Kueb », Parlement Européen

1980’s

PAUL WURTH, ENTREPRISE GÉNÉRALE ET DÉBUTS DE LA
« GESTION DE PROJETS »

  • Avec un petit groupe de personnes, Paul Wurth, dans sa branche « entreprise générale », s’oriente graduellement vers les services de maître d’œuvre délégué. L’avantage de Paul Wurth est de proposer à la fois la coordination du projet, le suivi des plans et d’avoir une présence sur chantier. Des projets tels que la Caisse des Employés privés, le Centre de Calcul de la Commission Européenne, appelé « bâtiment Cube » ont ainsi été réalisés.
  • Paul Wurth a su également apporter son soutien au développement de l’activité industrielle au Luxembourg. Le premier contrat mentionnant la notion de « gestion de projet » a été signé en 1979 avec la société américaine Guardian lors qu’elle a choisi de s’implanter sur le territoire, à Bascharage. Paul Wurth a géré le pilotage du projet et le génie technique.
  • La gestion de projet a continué pour des grands bâtiments publics, tels que le Parlement Européen ou les Assurances Sociales, en proposant des services allant des premières démarches administratives, à la coordination du chantier de construction, au suivi financier et budgétaire et à la réception finale du bâtiment.
  • En parallèle, l’activité de construction des ponts se poursuit, avec notamment le développement des grands viaducs autoroutiers.

Guardian, début des années 80

Parlement européen, bâtiment BAK

Établissement Assurances Sociales AVI

1985 - Bâtiment Paul Wurth, extension

Pont – gare de Luxembourg

1990’s

PAUL WURTH, DIVISION « CIVIL CONSTRUCTION »

  • Face au succès et pour répondre aux besoins de ses clients, l’équipe devient de plus en plus grande et compte désormais 20 personnes. Dans les années 90, la division CCO « Civil Construction » est créée au sein de Paul Wurth.
  • C’est la décennie des grands chantiers et des projets d’envergure unique au Luxembourg, notamment confiés par l’Administration des Bâtiments publics.
  • Les services complets de gestion de projet se poursuivent également auprès des grands industriels tels que : Rubbermaid, Thomas Betts, Fasson, Husky, Ewald Giebel, la Brasserie Mousel.
  • En 1997, l’entité légale Geprolux SA voit officiellement le jour.

Campus Geeseknaeppchen et forum

Lycée Aline Mayrish

Usines et halls Ewald Giebel

Usines et halls HUSKY

2000’s – 2010’s

PAUL WURTH, DIVISION CEE « CIVIL & ENVIRONNEMENTAL ENGINEERING »

  • Paul Wurth a su se diversifier dans le secteur de la construction civile, et l’activité porte désormais à la fois sur la gestion de projets (construction de la 4e extension de la Cour de Justice de l’Union Européenne, de la Banque Européenne d’Investissement, de complexes scolaires) mais également sur d’autres services qui se développent en parallèle tels que le génie technique, l’audit et la rénovation de bâtiments existants.
  • Le marché de la construction s’oriente de plus en plus vers l’environnement et de ce fait, en 2012, le département Civil Construction CCO est renommée CEE (civil & environmental engineering) à la suite de nouvelles activités dans le domaine de l’ingénierie et de la gestion énergétique des bâtiments.

4e extension de la cour de justice de l’Union Européenne

Usine Luxlait

Banque européenne d’investissement

International School of Luxembourg 2

Aéroport

Cite judiciaire

Cargolux

TODAY

PAUL WURTH GEPROLUX SA

  • Le nombre de projets étant de plus en plus grand, l’activité a gagné en autonomie et est devenue plus indépendante au sein du groupe Paul Wurth.
  • C’est finalement en 2014 que la division CEE (civil & environmental engineering) a été consolidée au sein de la société Paul Wurth Geprolux SA. qui compte actuellement plus de 70 collaborateurs, et est dirigée par deux directeurs.
  • Depuis sa création, l’activité « construction civile » de Paul Wurth, puis la société Paul Wurth Geprolux comptent près de 500 projets à leur actif et ont su proposé une multitude de services différents.

Arrêt Pfaffenthal-Kirchberg et funiculaire

Tramway

Centre hospitalier « Emile Mayrisch »

Stade national de football et rugby

Centre de remisage et de maintenance des trains ICE pour la Deutsche Bahn à Cologne-Nippes
(1e planification de projet entièrement en 3D, Neutre en CO2)

Confident with complexity.

Un projet ?

Contactez-nous